27 septembre 2021

Football/N3 : Tartas/Saint-Yaguen n’a fait qu’une bouchée de Cognac

Après la défaite lors de la première journée de championnat à Neuville, les hommes de Landry Bordagaray avaient à cœur de se reprendre, et c’est chose faite avec une victoire sans appel (6-1) pour cet… Lire l’article original

Après la défaite lors de la première journée de championnat à Neuville, les hommes de Landry Bordagaray avaient à cœur de se reprendre, et c’est chose faite avec une victoire sans appel (6-1) pour cette première réception de la saison.

Malgré une légère frayeur d’entrée de jeu et une belle parade de Récalde, les Tarusates ouvrent le score grâce à Lubin, bien servi par Romain Renard (6e). Très en forme, Renard permit au Tarusate de faire le break suite à un magnifique coup franc à 30 mètres qui se loge dans la lucarne de Serra (13e).

Sous un soleil de plomb et devant un public admiratif, Lubin marque le troisième but suite à une relance de la surface tarusate initiée par Abrassart et le capitaine du jour Jean-Camille Pascal, auteur d’une grande performance.

Le festival offensif de cette première mi-temps est conclu par Brethous (25e) bien servi par Lacouture, puis par Lacrampe (29e) à la réception d’un corner de Renard. Supérieurs dans tous les domaines, les Tarusates rentrent au vestiaire avec cinq buts d’avance.

Très efficaces

En seconde mi-temps, Gope-Fenepej redonne un (très) léger espoir à Cognac en réduisant la marque grâce à une belle frappe à l’entrée de surface. En fin de match, l’entrant Rémi Urolategui conclut une nouvelle belle action de son équipe avec une demi-volée dans la surface de réparation adverse laissant Serra une nouvelle fois impuissant.

En fin de match, le coach Landry Bordagaray était bien évidemment satisfait de la rencontre : « Très content pour les joueurs du résultat et du match car ils ont su s’adapter à ce que nous a proposés l’adversaire. Nous avons été très efficaces contrairement à la semaine dernière, ce qui permet d’envisager les matchs autrement. Maintenant, il faut vite basculer sur la rencontre à Libourne (samedi 11 septembre) qui sera un gros défi. »

Lire l’article original