25 janvier 2022

Football/N2 : l’avenir du Stade Montois leur appartient

Leurs noms figurent désormais en bonne place sur les feuilles de match. De jeunes joueurs plongés dans le grand bain de la N2. Samy Hadj Hamou (gardien), Ugo Tarbes (défenseur), Fabio Schembri (défens… Lire l’article original

Leurs noms figurent désormais en bonne place sur les feuilles de match. De jeunes joueurs plongés dans le grand bain de la N2. Samy Hadj Hamou (gardien), Ugo Tarbes (défenseur), Fabio Schembri (défenseur), Eimyn Diane (milieu), Ahmed Chaïbi (attaquant) , Kévin Tauzia (attaquant), Hamza Bouraja (attaquant) se sont imposés au sein d’un groupe montois affûté par l’intensité…

Leurs noms figurent désormais en bonne place sur les feuilles de match. De jeunes joueurs plongés dans le grand bain de la N2. Samy Hadj Hamou (gardien), Ugo Tarbes (défenseur), Fabio Schembri (défenseur), Eimyn Diane (milieu), Ahmed Chaïbi (attaquant) , Kévin Tauzia (attaquant), Hamza Bouraja (attaquant) se sont imposés au sein d’un groupe montois affûté par l’intensité des séances d’entraînement proposées par Christophe Lopes et son adjoint Fabien Labarbe.

« Je n’ai aucun souci concernant les jeunes. Je ne suis pas figé sur des joueurs d’expérience. J’aime au contraire qu’il y ait un équilibre entre les cadres et des gamins d’avenir, confie le coach jaune et noir. Au Stade Montois, il y a un vivier relativement conséquent. À nous de leur donner de la confiance afin qu’ils puissent s’exprimer. »

Mais la confiance ne suffit pas à façonner un joueur en mesure de rivaliser avec les meilleurs éléments de la N2. « Ils ont de la qualité, poursuit Christophe Lopes, tout en étant encore à l’état brut. Ce que l’on souhaite, c’est qu’ils fonctionnent comme des professionnels afin d’être plus réguliers dans la performance. J’ai donc surtout travaillé sur le cadre imposé. Cela doit les amener à être capable de répéter les choses un maximum de fois au cours de la semaine, en restant concentré et en y ajoutant le plaisir ».

Plus de travail

La méthode Lopes semble porter ses fruits. À Chamalières (1-2), face à Andrezieux (1-2) puis à Colomiers (1-1), où le Stade Montois a ouvert son compteur-points, ces jeunes joueurs, dont la plupart sont passés par la formation stadiste, ont tiré leur épingle du jeu. Kévin Tauzia ou Hamza Bouraja ont fait trembler les filets. Le virevoltant Ahmed Chaïbi perturbe les défenses par ses courses et ses déplacements, Eimyn Diane a musclé son jeu.

« Il faut tout de même éviter de s’emballer, tempère le technicien landais. Ils sont encore loin des exigences du niveau, mais ils s’en approchent grâce à leur travail. C’est justement de ça dont ils manquaient le plus. Ils n’étaient donc pas dans le rythme. Ils manquaient aussi de structuration, de vie en collectivité, de hiérarchisation dans un système. »

Ces jeunes espoirs ont également réussi à devenir polyvalents à l’instar de Fabio Schembri ou Ugo Tarbes, capables d’évoluer dans l’axe de la défense ou dans un couloir. D’autres gamins viennent d’intégrer le groupe comme Kélian Lavarlaz, Malik Diane ou Yacine Dtaaroust. « Là, nous travaillons carrément pour l’avenir. Et je suis satisfait de leur comportement, se félicite Christophe Lopes. On leur donne la chance d’être dans le groupe, mais ils nous le rendent bien. »

Ce soir face au FC Nantes, tous ces joueurs auront l’opportunité de s’étalonner. Et d’apprécier le chemin qu’il leur reste à parcourir.

Stade Montois-FC Nantes (B), samedi soir à 18 h 30 à l’Argenté

Le match

Après une courte trêve hivernale, le Stade Montois entame ce samedi à 18 h 30, sur sa pelouse de l’Argenté face au FC Nantes, la seconde phase du championnat de N2. Les Stadistes avaient fort bien fini l’année en allant arracher leur premier point lors de leur déplacement à Colomiers (1-1). Une vraie satisfaction pour ce onze landais en galère depuis le début de la saison. Un stage de cohésion dans le vignoble du Bordelais et un match amical face au voisin tarusate ont permis aux hommes de Christophe Lopes de préparer au mieux la réception des « Canaris ». Des Stadistes privés de Yannick Soubielle (suspension) et de Daniel Nana Gassa (Covid). En revanche, Fabio Schembri et Benoît Commére sont sur le retour. Équipe probable : Hadj Hamou-Vignolles-Ben Aïcha-Tarbes-Fdaouch-Camara-Djidonou-Diane-Darras-Tauzia-Bouraja ou Chaïbi.

Lire l’article original