21 juin 2021

Enfants placés : une jeune montoise interpelle sur le flou de l’accompagnement après 21 ans

Charlotte (1), 21 ans, habite à Mont-de-Marsan et suit des études d’infirmière dont elle devrait être diplômée au début de l’été. Jusqu’ici, rien ne sort trop de l’ordinaire. Mais cette jeune femme, d… Lire l’article original

Charlotte (1), 21 ans, habite à Mont-de-Marsan et suit des études d’infirmière dont elle devrait être diplômée au début de l’été. Jusqu’ici, rien ne sort trop de l’ordinaire. Mais cette jeune femme, dont la débrouillardise s’entend dans la voix, est pourtant, comme on le dit vulgairement, « une enfant de l’ASE ».

Éloignée de sa famille et placée en famille d’accueil par l’Aide sociale à l’enfance lorsqu’elle était petite, elle ne voyait ses parents que lors de visites ponctuelles auxquelles participait son frère, également placé. « Ce n’était pas très constructif alors on a arrêté…

Lire l’article original