28 novembre 2021

Du jamais vu au Marais d’Orx : 22 flamants roses s’égarent dans les Landes

Une vingtaine d’oiseaux originaires habituellement de Camargue s’invitent au Marais d’Orx dans les Landes. Un record sur ce site de la façade atlantique, depuis la création de la réserve naturelle en 1995. Lire l’article original

Perché sur de hautes pattes et doté d’un long cou, les 22 oiseaux profitent depuis une semaine de la tranquillité de la réserve naturelle. ” Cela donne une ambiance de Camargue sur le marais d’Orx ” s’amuse Florent Lagarde, garde naturaliste du marais d’orx.

Les flamants roses pourraient passer l'automne ici, voire une partie de l'hiver avant de rejoindre l'Afrique.
Les flamants roses pourraient passer l’automne ici, voire une partie de l’hiver avant de rejoindre l’Afrique.Alain Oeslick

Il n’y a jamais eu d’effectif comme ça sur la façade atlantique. C’est très inhabituel depuis la création de la réserve en 1995, ils sont apparus que trois fois, dont une fois l’année dernière et cette année ” observe le naturaliste. 

Erreur d’aiguillage, erreur de jeunesse 

Ce sont en tous cas de très jeunes oiseaux, âgés de moins d’un an, ce qui pourrait expliquer leur présence ici. ” On pourrait attribuer leur arrivée à une erreur d’aiguillage étant donné que sur les 22 oiseaux, _21 juvéniles_. Ils ont donc pu dérouter, prendre une mauvaise route de migration jusqu’à l’Atlantique” se questionne Florent Lagarde. 

Pendant leur migration, une partie des flamants roses de Camargue reste en Camargue l'hiver, l'autre se dirige migre plus au Sud, sur le pourtour méditerranéen tunisien
Pendant leur migration, une partie des flamants roses de Camargue reste en Camargue l’hiver, l’autre se dirige migre plus au Sud, sur le pourtour méditerranéen tunisienAlain Oeslick

Les flamants roses pourraient passer l’automne ici, voire une partie de l’hiver avant de rejoindre l’Afrique.  

Lire l’article original