23 juin 2021

Dix communes des Landes dont Dax reconnues en état de catastrophe naturelle

Un arrêté publié ce vendredi 7 mai au Journal officiel reconnaît l’état de catastrophe naturelle pour 10 nouvelles communes landaises, victimes d’inondations fin 2020 et début 2021. Les propriétaires ayant subi des dégâts sur des biens assurés ont 10 jours pour faire les démarches. Lire l’article original

Après 27 communes des Landes reconnues en état de catastrophe naturelle le 13 février dernier, puis huit communes le 24 février et dix communes supplémentaires le 28 mars, ce sont à nouveau dix communes, dont Dax, qui sont concernées ce vendredi 7 mai, font savoir les services de la préfecture des Landes. Ces dix nouvelles communes ont été frappées par des inondations ou des coulées de boue entre octobre 2020 et février 2021. 

Voici la liste des dix nouvelles communes concernées :

  • du 3 octobre 2020 au 5 octobre 2020 : Angoumé
  • du 3 décembre 2020 au 5 décembre 2020 : Capbreton 
  • du 4 décembre 2020 au 6 décembre 2020 : Dax 
  • du 7 décembre 2020 au 11 décembre 2020 : Azur
  • du 7 décembre 2020 au 17 décembre 2020 : Ondres 
  • du 27 décembre 2020 au 29 décembre 2020 : Capbreton 
  • du 27 décembre 2020 au 4 janvier 2021 : Dax 
  • du 28 décembre 2020 au 29 décembre 2020 : Aurice, Magescq 
  • du 29 décembre 2020 au 2 janvier 2021 : Saint-Jean-de-Lier 
  • du 30 décembre 2020 au 4 janvier 2021 : Carcen-Ponson 
  • du 1er février 2021 au 10 février 2021 : Dax, Saint-Jean-de-Lier, Téthieu

Une telle reconnaissance permet aux victimes de ces inondations de faire jouer leur assurance, en cas de dégâts. A partir de ce vendredi, date de parution de l’arrêté de catastrophe naturelle au Journal officiel, les assurés disposent d’un délai maximum de 10 jours pour déclarer les sinistres à leur assurance.

La Préfecture des Landes fait savoir que d’autres communes ont fait des demandes de reconnaissance en état de catastrophe naturelle et leur dossier est “encore en cours d’instruction et seront étudiés dans de futures commissions”.

Lire l’article original