13 avril 2021

Denis de Oliveira l’opticien qui bouge.

Denis de Oliveira a rejoint le concept de “L’Opticien qui bouge” en 2019, créé son son entreprise dans le même temps, et dorénavant grâce à lui, nous n’allons plus chez l’opticien mais l’opticien vient à nous. Lire l’article original

Denis de Oliveira est installé à St Pierre du Mont. Après un BTS opticien lunetier, il passe 11 ans chez un opticien à Mont de Marsan et en devient le directeur d’agence. Il rencontre alors Gwenael Merlio, qui en 2013 avait lancé sur Toulouse “L’Opticien qui bouge“, et décide d’en reprendre le concept et de l’adapter aux Landes en 2019.

À l’heure où les services à domicile se développent, ils entraînent une évolution de certains corps de métier. C’est le cas du métier d’opticien à domicile à l’image de l’enseigne de Denis de Oliveira “l’opticien qui bouge” à St Pierre du Mont.

Denis de Oliveira et son enseigne répondent à un réel besoin pour les personnes ne pouvant plus ou ne souhaitant pas se déplacer. Ce nouveau service, inédit dans les Landes, résout la problématique du déplacement pour tous publics. Personnes âgées, personnes immobilisées à domicile après un accident de la vie, personnes handicapées, personnes actives et disposant de peu de temps, personnes ne disposant pas de moyens de locomotions, personnes avec une contrainte de garde d’enfants, résidents en Ehpad, en maisons de retraite, patients en longs séjours dans les hôpitaux, etc. Pour ces personnes le concept de L’Opticien qui bouge et se déplace à domicile, prend tout son sens ! 

À la tête de l’agence de Saint-Pierre- Du-Mont, Denis de Oliveira est opticien et connaît parfaitement le territoire landais. « Quand j’ai appris par un concours de circonstances l’existence de cette chaîne, je me suis dit c’est ça que je veux faire ! » Et de poursuivre : « Une visite à domicile dure environ quarante- cinq minutes, contre trente minutes en moyenne en magasin, la relation clientèle prend un tout autre sens. J’établis le devis sur place pour pouvoir donner en temps réel une estimation du remboursement, si la connexion ne me le permet pas, je rentre au bureau, je fais le devis et je l’envoie. J’adapte mon mode de fonctionnement aux contraintes liées aux établissements médicalisés. Ensuite je reviens une seconde fois pour livrer les lunettes et les ajuster. » Les services que propose Denis de Oliveira sont exactement les mêmes qu’en magasin (deuxième paire, tiers payant, relations mutuelles et service après-vente) à une différence près et non négligeable : les déplacements ne sont pas facturés ! Le client obtiendra sa paire de lunettes sans utiliser sa voiture et sans payer de frais de déplacement associés à la prestation de l’opticien. Denis de Oliveira ne se déplace jamais sans son badge d’identification conformément aux exigences législatives. 

Retrouvez la chronique éco tous les jours sur France Bleu Gascogne à 7H20

Lire l’article original