17 mai 2021

Démographie : un habitant de Nouvelle-Aquitaine sur deux vit dans une commune rurale

La Nouvelle-Aquitaine est, par sa population, la troisième région la plus rurale de France. C’est ce que révèle l’Insee dans une enquête publiée ce jeudi 29 avril 2021. Lire l’article original

Un habitant de Nouvelle-Aquitaine sur deux, soit trois millions de personnes, vit dans les 4.029 communes rurales de la région. Avec son enquête publiée ce jeudi, l’Institut national de la statistique et des études économiques dresse le portrait de la région Nouvelle-Aquitaine et de ses habitants. 

L’essentiel :

  • La Nouvelle-Aquitaine troisième région la plus rurale de France par sa population, après la Bourgogne-Franche Comté et la Bretagne,
  • 3 millions d’habitants de la Nouvelle-Aquitaine vivent dans une commune rurale,
  • 10 départements de la région sont majoritairement ruraux (les deux autres sont la Gironde et les Pyrénées-Atlantiques où la population vit en majorité dans les villes),
  • +0,1% de croissance de la population dans les communes rurales dites “autonomes” (par an entre 2008 et 2018), +0,9% de croissance de la population dans les communes rurales proches des centres urbains.

Pour résumer cette enquête de l’Insee basée sur le recensement de la population 2018, outre les grands centres urbains, deux types de zones rurales se distinguent : d’une part, les communes dites “sous influence” d’une agglomération ou d’un pôle urbain des environs où la moyenne d’âge est plus jeune et les familles plus nombreuses ; d’autre part, des territoires ruraux dits “autonomes” où la population est plus âgée et le taux d’activité des 15-64 ans plus bas. 

Dix départements majoritairement ruraux

L’état des lieux est évidemment très différent selon le département où l’on vit. Les enquêteurs de l’Insee expliquent dans leur étude que “parmi les douze départements néo-aquitains, dix sont majoritairement ruraux, et deux à dominante urbaine : la Gironde (71 % de la population vivant dans une commune urbaine) et les Pyrénées-Atlantiques (62 %). Néanmoins, la Gironde, densément peuplée, rassemble une population rurale de 454.000 personnes, la plus nombreuse des départements de la région. À l’opposé, 89 % des habitants de la Creuse (105.000 personnes) vivent dans des communes rurales, presque exclusivement hors de l’influence des pôles.”

Lire l’article original