25 mai 2022

Demain commence aujourd’hui

BROCAS-LES-FORGES

PROJETS-Brocas.jpg

Le Brocas de demain en plans, dessins et chiffres sera présenté en réunion publique (photo Jean-Marie Tinarrage)

Le mercredi 15 décembre s’est tenue la dernière réunion du comité de pilotage du plan de référence. Le maire Jean-Luc Blanc-Simon invitait donc Serge Barry, codirecteur du cabinet d’études Creham, à présenter ses conclusions et propositions sachant que les choix reviendront aux élus.

Conduite sur l’année 2020 entre comités de travail, ateliers et réunions publiques, la réflexion a porté sur l’axe est ouest qui, entre étang et stade, relie les principaux équipements publics : site des forges, église, mairie, école et fronton.

De place en place

Deux lieux prometteurs, place de la mairie et place du fronton (l’étang des Forges, traité par ailleurs, n’est pas ici intégré aux travaux), pourraient émerger de cet aménagement en abandonnant leur image trop routière.

Après la requalification en lieu arboré du parking du restaurant de la Gare qui marquera l’entrée en centre bourg, la place du fronton devrait se muter en îlot de fraîcheur favorisant les mobilités douces. Plateau surélevé et chaussée rétrécie participeront à faire un “lieu apaisé” de cette place qui, face à l’école, sert de stationnement ponctuel pour les parents d’élèves. La démolition du hangar communal (transféré route de Garein) permettrait aussi de construire quelques logements (T2 et T3) en quasi-centre bourg.

La place de la mairie (place Bézos) pourrait aussi faire peau neuve en mettant l’église en perspective et en donnant de la visibilité à l’îlot commercial et au petit marché du dimanche matin. Plantations d’arbres, végétalisation, rétrécissement de la chaussée, création d’une terrasse devant le café, redessineront la place centrale du village.

S’ajoute à cette étude, une réflexion sur l’opportunité d’une opération façade au long de cet axe est ouest (dans un premier temps) qui permettrait aux propriétaires de percevoir des aides pour ravaler ou repeindre.

Cette étude globale, chiffrée et phasée, qui donne une bonne base de réflexion aux élus, fera l’objet d’une réunion publique en début d’année. Peut-être pour les vœux de la municipalité ?

Lire l’article original