23 juin 2021

Déconfinement : avec la jauge des terrasses limitées, des restaurants landais renoncent à rouvrir le 19 mai

Autorisés à rouvrir leurs terrasses le 19 mai mais avec une jauge limitée à 50% de leur capacité, certains restaurateurs landais, prêts à rouvrir, hésitent ou renoncent, faute de rentabilité. Lire l’article original

Les restaurateurs pourront bien rouvrir leurs terrasses à partir du 19 mai, comme annoncé par le président de la République dans son calendrier du déconfinement, mais celles-ci seront dans un premier temps limitées à une jauge de 50%, c’est-à-dire la moitié de leur capacité a détaillé le Premier ministre Jean Castex dans le journal Le Parisien.

Cette nouvelle règle passe mal pour les restaurateurs, qui doivent revoir toute leur organisation à une semaine de la réouverture. Certains hésitent même à rouvrir, quand d’autres ont décidé qu’ils allaient finalement rester fermés.

Marche arrière sur la réouverture

A Mont-de-Marsan c’est le cas d’Alexandre Ricaud, le gérant entre autres du restaurant le Dix-Bis, en centre-ville. Depuis plusieurs jours, il se préparait à la réouverture, avait lancé les commandes, redémarré les frigos et les fours de son restaurant. Mais lundi soir, en apprenant les nouvelles jauges, il a décidé de renoncer à ouvrir sa terrasse

Sa terrasse fait 40 couverts, donc avec une jauge il tombe à vingt tables : “vingt couverts c’est que dalle !” se désole le gérant. “Ce n’est pas viable, donc ça ne sert à rien que j’ouvre, autant rester chez moi plutôt que d’ouvrir pour rien”.

“Je suis vexé par le comportement du gouvernement”

Alexandre Ricaud a depuis prévenu tous ses clients, qui avaient déjà réservé une table, qu’il fallait tout annuler. Un retournement de situationqui laisse le restaurateur amer : “je suis vexé par le comportement du gouvernement. Il nous aide, heureusement, mais par contre ils ne nous respectent pas. Il y a huit jours on pouvait ouvrir nos terrasses, et maintenant tout change et on est limités à 50%”. Ce qui laisse penser, pour Alexandre, qu’il valait mieux attendre juillet et autoriser les restaurants à rouvrir tout normalement. 

Les restaurateurs avec petite terrasse en difficulté

Comme lui, les restaurants possédant une petite terrasse risquent de se rétracter et de décider de ne pas ouvrir. La Parenthèse, autre restaurant montois du centre-ville, dont la terrasse se situe dans une petite cour intérieure, ne rouvrira que le 9 juin. 

Du côté de la Cidrerie, établissement proche de la place Saint-Roch, le gérant s’interroge : il possède un grand patio, mais attend d’avoir un protocole plus précis pour se décider à ouvrir ou rester fermé. 

Risquer de rouvrir le 19 mai

En tout, dans les Landes, “beaucoup de restaurateurs risque de décider de ne pas rouvrir” s’inquiète Alain Bretelle, président de l’UMIH 40, le syndicat des restaurateurs et de l’hôtellerie. Selon lui, ouvrir sa terrasse le 19 mai, “c’est un vrai risque”

D’abord parce que ce n’est rentable que pour un petit nombre d’établissements, mais aussi parce que ça dépend principalement de la météo. En cas de pluie, pas de clients. Et par malchance, dans les Landes, les prévisions disent qu’il pleut toute la semaine du 19 mai.

Lire l’article original