13 avril 2021

Dans les coulisses de l’hippodrome de Mont-de-Marsan

Quand on aime, on ne compte pas. Il est 11 heures. Lilian Sowinsky, sur le site depuis 8 heures, a déjà fait 10 000 pas. Il lui en reste autant, sinon plus, à faire. En compagnie de Pascal Dar… Lire l’article original

Quand on aime, on ne compte pas. Il est 11 heures. Lilian Sowinsky, sur le site depuis 8 heures, a déjà fait 10 000 pas. Il lui en reste autant, sinon plus, à faire. En compagnie de Pascal Darricarrère et d’Éric Morère, le quadragénaire est en pleins préparatifs.

En images : Les travailleurs de l’ombre de l’hippodrome de Mont-de-Marsan

Ce dimanche après-midi (le reportage a été fait le 21 mars, NDLR), l’hippodrome des Grands Pins de Mont-de-Marsan accueille l’avant dernière réunion de son meeting du printemps (1). Huit courses au programme de cette journée. Ce qui promet de nombreuses tâches pour les huit salariés que compte ce site montois, dont l’existence remonte à la moitié du XIXe siècle. Et une extrême rigueur dans l’organisation.

Titre
Éric Morère, responsable adjoint des pistes, utilise un pénétromètre qui mesure la consistance du sol. Une donnée importante pour la course, les chevaux et les turfistes.

Crédit photo : Thibault Toulemonde

Et pourtant, malgré cette multitude qui s’annonce, les trois hommes sont étonnamment calmes. « On fait un métier…

Lire l’article original