9 décembre 2021

Dans les archives. 25 novembre 1991 : « La deuxième mort » de Nimeño II

La deuxième mortPar Roland MassabuauL’après-midi du 10 septembre 1989, aux arènes d’Arles, le toro Panolero de l’élevage de Miura brisa sa carrière. L’après-midi du 25 novembre 1991 endeuille l’aficio… Lire l’article original

La deuxième mort

Par Roland Massabuau

L’après-midi du 10 septembre 1989, aux arènes d’Arles, le toro Panolero de l’élevage de Miura brisa sa carrière. L’après-midi du 25 novembre 1991 endeuille l’aficion tout entière. Du terrible combat livré contre la mort, de ces journées dans le coma à l’hôpital de la Timone à Marseille, de son interminable période de rééducation dans un centre de réadaptation fonctionnelle à Cerbère (Pyrénées-Orientales), toutes les étapes, considérées comme miraculeuses par l’ensemble du corps médical, n’ont pu persuader le torero français numéro 1 de tous les temps que l’espoir où la reconversion pourrait un jour venir en aide ou remplacer sa carrière définitivement brisée par l’accident arlésien.

> Retrouvez toutes nos archives sur Nimeño II dans notre moteur de recherche

Tétraplégique d’abord, hémiplégique par la suite, ayant peu à peu retrouvé l’usage de…

Lire l’article original