24 septembre 2021

Crash de Gujan-Mestras (Gironde) : « Aucune défaillance qui aurait pu expliquer une perte de puissance du moteur »

Le samedi 12 septembre 2020, l’aérodrome de Villemarie, à La Teste-de-Buch, vers 14 h 30, s’est figé dans l’effroi. Les témoins ont vu l’avion de loisirs Robin-DR400 décoller sans prendre assez d’alti… Lire l’article original

Par David Patsouris – d.patsouris@sudouest.fr

Le Bureau d’enquêtes et d’analyses pour la sécurité de l’aviation civile a rendu, presque un an jour pour jour après le drame, son rapport sur le crash d’un avion de tourisme après le décollage à l’aérodrome de Villemarie, à La Teste-de-Buch. Quatre personnes étaient mortes dans l’accident, deux petites filles, leur père, et le pilote

Le samedi 12 septembre 2020, l’aérodrome de Villemarie, à La Teste-de-Buch, vers 14 h 30, s’est figé dans l’effroi. Les témoins ont vu l’avion de loisirs Robin-DR400 décoller sans prendre assez d’altitude, tourner à l’est de la route de Sanguinet et s’écraser derrière la forêt, à quelques centaines de mètres de la piste. Ils ont ensuite vu la fumée de l’incendie monter dans le ciel si bleu ce jour-là.

Sur le même sujet

Lire l’article original