13 avril 2021

Covid dans les Landes : une classe fermée à cause du variant sud-africain

Ce dimanche 28 février, vers 18 heures, la préfecture des Landes a fait paraître un arrêté, annonçant la fermeture de la classe de CE2-CM1 de l’école élémentaire de Coudures. Au … Lire l’article original

La classe de CE2-CM1 de l’école élémentaire de Coudures est fermée dès ce lundi 1er mars, et jusqu’au vendredi 5 mars

Ce dimanche 28 février, vers 18 heures, la préfecture des Landes a fait paraître un arrêté, annonçant la fermeture de la classe de CE2-CM1 de l’école élémentaire de Coudures.

Au moins, un cas contact du virus du Covid, variant sud-africain, a été déclaré au sein de la classe. L’arrêté stipule : ” qu’au regard du caractère pathogène et contagieux du virus SARSCov-2 (variant sud-africain) au sein de cette structure et qu’au terme d’une concertation conduite par la préfète avec la Direction des services départementaux de l’Education nationale, l’Agence régionale de santé (ARS), la CPAM et conformément aux préconisations de l’ARS, il a été estimé nécessaire de fermer la classe de CE2-CM1 de l’école élémentaire de Coudures.”

Nouveaux protocoles sanitaires face aux variants

“L’intérêt de la santé publique justifie de prendre des mesures proportionnées aux risques encourus et appropriées aux circonstances afin de prévenir et limiter les conséquences et les menaces possibles sur la santé de la population”, précisent encore les services de l’Etat.

La classe de CE2-CM1 est donc fermée dès ce lundi 1er mars, jusqu’au vendredi 5 mars. Cela correspond aux nouveaux protocoles sanitaires face aux variants. Une manière de couper rapidement une éventuelle chaîne de contaminations.

Une première

“C’est la première fois dans les Landes qu’une classe est fermée à cause d’un cas contact du variant sud-africain, précise Serge Tauziet, directeur de cabinet du Directeur académique des services de l’Éducation nationale des Landes (Dasen). D’ailleurs, c’est la première classe à être fermée depuis la fin des vacances il y a une semaine.”

Il poursuit : “par précaution, nous invitons tous les élèves à aller se faire tester dès ce lundi préventivement et de nouveau vendredi.”

Une cinquantaine d’écoliers est rattachée à cet établissement.

Lire l’article original