28 juillet 2021

Covid-19 : la situation reste précaire dans les Landes

Même si le taux d’incidence est à la baisse, que le département n’est plus au-dessus du seuil d’alerte – contrairement aux Pyrénées-Atlantiques qui ont basculé en orange le 10 juillet-, d’aucuns dans … Lire l’article original

Le taux d’incidence tend à reculer dans les Landes, mais la circulation du variant Delta s’intensifie. Des clusters ont été découverts à Biscarrosse et Sanguinet

Même si le taux d’incidence est à la baisse, que le département n’est plus au-dessus du seuil d’alerte – contrairement aux Pyrénées-Atlantiques qui ont basculé en orange le 10 juillet-, d’aucuns dans les Landes se risqueraient à se satisfaire de la situation, tant elle est fébrile sous l’effet du variant Delta.

Déjà, parce que si l’écart s’est considérablement réduit avec le reste de la France, c’est parce que le taux d’incidence national augmente (35 pour 100 000 habitants en France contre 39 dans les Landes). Ensuite, parce que derrière la baisse des contaminations dans le département, résultat des différentes actions de l’Agence régionale de Santé, se cache une circulation active du variant Delta, qui représentait 85 % des cas début juillet.

Au 12 juillet, huit clusters sont sous surveillance, dont quatre dans le secteur du tourisme à Sanguinet et Biscarrosse.

En revanche, la tension hospitalière reste faible dans le département, qui est l’un des plus vaccinés de France.

La dernière phase de déconfinement est amorcée depuis le 7 juillet, mais les Landes vivent toujours un régime particulier jusqu’au 21 : rassemblements limités, festival debout interdit et retour du masque en extérieur par endroits.

Sur le meme sujet

Lire l’article original