4 mars 2021

Covid-19 : la circulation du virus au plus bas dans les Landes depuis octobre

L’épidémie de coronavirus a ralenti de manière spectaculaire ces derniers jours dans les Landes, bien plus fortement qu’au niveau national. Les hospitalisations sont également orientées à la baisse. Lire l’article original

La situation sanitaire s’améliore nettement sur le front de l’épidémie de Covid-19 dans les Landes. Tous les indicateurs sont désormais à la baisse : la circulation du virus a fortement chuté ces derniers jours et les hospitalisations sont moins nombreuses dans le département. Au total 89 personnes restent hospitalisées actuellement dans les Landes en raison d’une contamination au coronavirus (contre 140 au plus fort en janvier) dont 11 sont en réanimation. 

Spectaculaire baisse du taux d’incidence 

Le taux d’incidence, qui permet de mesurer la circulation du virus (il s’agit du nombre de personne testées positives chaque semaine pour 100.000 habitants), est désormais de 94.4 dans les Landes, soit le niveau le plus faible depuis plus de quatre mois dans le département. Il faut remonter à début octobre pour trouver un meilleur chiffre. Le taux d’incidence dans les Landes a été divisé par plus de deux en quelques jours puisqu’il se situait fin janvier à 249 dans les Landes. 

En France, le taux d’incidence est également en décrue depuis quelques jours, mais la baisse est bien moins spectaculaire que dans les Landes. A l’échelle du pays le taux d’incidence est actuellement de 190 (contre 215 au plus fort de 2021, début février). 

Le taux de positivité, qui mesure le nombre de tests positifs parmi 100 dépistages, est également en forte baisse, à 4% désormais dans les Landes, contre 7.5% fin janvier. 

Moins d’hospitalisations dans les Landes

Cette baisse de la circulation du virus entraîne une amélioration de la situation dans les hôpitaux. On compte désormais 89 personnes hospitalisées à cause du Covid-19 dans les différents hôpitaux du département, contre 140 au plus fort en janvier. Dans les services de réanimation, à Dax et à Mont-de-Marsan, 11 personnes au total sont en réanimation (contre 17 début février). 

Le variant anglais présent dans les Landes

C’est une des menaces qui pèsent les semaines et les mois à venir en France : les autorités sanitaires craignent une reprise de l’épidémie en raison de la présence de variants sur le territoire. Or, le variant anglais, qui est réputé plus contagieux, circule dans les Landes, selon les dernières données de Santé Publique France. Moins de 10% des cas positifs dans les Landes sont liés au variant anglais, selon la même source. En revanche les variants sud-africain et brésilien n’ont pas été détectés pour l’instant dans les Landes, mais leur présence est en revanche confirmée dans tous les départements limitrophes, Gers, Gironde, Lot-et-Garonne et surtout Pyrénées-Atlantiques, où Santé Publique France estime qu’entre 5 et 10% des cas sont liés aux variants sud-africains ou brésiliens. 

Lire l’article original