7 mai 2021

Course landaise : mort d’Ibiza, trois fois corne d’or

Elle avait été corne d’or en 2015, 2016 et 2017. Ibiza est morte en fin de semaine, d’une une maladie du foie. La coursière de la ganaderia Deyris, à Amou, avait 12 ans. Son ganadère, Jean-Louis Deyris, se souvient de ses qualités exceptionnelles. Lire l’article original

Trois fois corne d’or, elle avait aussi remporté le trophée Challengita, le classement général des coursières, quatre années consécutives. Ibiza est morte en fin de semaine annonce son ganadère, Jean-Louis Deyris. La vache de course landaise avait 12 ans, elle est morte d’une maladie au foie. Sa dernière sortie remonte à l’été, le 8 août dans les arènes d’Amou. 

Une coursière exceptionnelle

Jean-Louis Deyris a acheté Ibiza toute jeune, elle est arrivée à la ganaderia à Amou en 2008. Il se souvient des qualités de cette vache si… particulière : “Ce sera difficile de retrouver une coursière de cette trempe. Une coursière sérieuse, respectée et quand elle touchait elle ne s’acharnait jamais sur l’écarteur, elle le regardait avec du remords. D’une intelligence vraiment exemplaire. Elle avait gagné sa place de haute lutte, face à Ibanézea, une bête hors-pair”. 

Aujourd’hui, l’éleveur, déjà affecté par la saison blanche de la course landaise, ne peut pas cacher son émotion et du mal à retenir ses larmes : “C’est une partie de ma vie de ganadère. Quand on arrive à décrocher des vaches de cette origine, de cette vaillance de cette intelligence… Cette exception plutôt ! C’est difficile de s’en séparer…” 

L’éleveur a déjà eu trois autres cornes d’or, mais Ibiza restera à part. “C’est tout à fait différent. Elle était jeune et avait de l’avenir. C’était un plaisir de travailler avec elle. Elle avait tout compris. Se séparer d’une coursière comme ça, c’est dur”, conclut Jean-Louis Deyris, des sanglots dans la voix.

Lire l’article original