20 avril 2021

Coronavirus en Nouvelle-Aquitaine : une circulation du virus toujours active mais relativement stable

Le taux d’incidence tend à diminuer dans toutes les classes d’âge observe Santé Publique France dans son bulletin épidémiologique régional en Nouvelle-Aquitaine ce vendredi. Cependant, le virus continue de circuler dans l’ensemble de la région. Lire l’article original

Avec un taux d’incidence à 106,2 pour 100.000 habitants en Nouvelle-Aquitaine, on reste au-dessus du seuil d’alerte dans la région dans tous les départements, sauf les Pyrénées-Atlantiques (42,7 pour 100.000 habitants). D’après Santé Publique France ce vendredi 12 mars 2021, le coronavirus reste actif dans l’ensemble de la région même si le taux d’incidence tend à diminuer dans toutes les classes d’âge (excepté chez les moins de 15 ans où il reste stable). La plus forte baisse de ce taux est observée chez les 75 ans et plus. Pour cette tranche d’âge, il se monte à 76,9 cas positifs pour 100.000 habitants. 

Le virus circule toujours malgré tout. Et en ce qui concerne les variants, en Nouvelle-Aquitaine, Santé Publique France indique que, parmi les tests positifs criblés la semaine dernière, 62% correspondaient à une suspicion de variant dit britannique et 2,8% aux autres variants (sud-africain et brésilien).

Parallèlement, la campagne de vaccination se poursuit et 7,4% de la population régionale a reçu au moins une dose à la date du 10 mars, 90,3% des résidents en ehpad ou unités de soins longue durée. Des dispositifs d’aide aux transports des plus âgés et des plus isolés sont lancés dans plusieurs départements comme en Dordogne à partir de ce lundi

NB : retrouvez tous les derniers chiffres par département (parfois plus récents que ceux présentés par Santé Publique France dans son point épidémiologique) en fin d’article.

Des taux d’incidence toujours variables selon les départements

Une hétérogénéité du taux d’incidence est toujours observée sur le territoire néo-aquitain avec un taux d’incidence allant de 42,7 dans les Pyrénées-Atlantiques à 187,7 pour 100.000 habitants en Vienne. Sur les trois dernières semaines, le taux d’incidence est stable ou en baisse dans la majorité des départements excepté dans le Lot-et Garonne (+12 %). Les départements observant des taux d’incidence au dessus de 150 pour 100.000 habitants et des taux de positivité supérieurs au seuil d’attention de 5 % sont la Corrèze, les Deux-Sèvres et la Vienne. Ces trois départements ont également les taux de dépistage les plus élevés de la région. “Ça n’est vraiment pas le moment d’alléger les restrictions” indiquait Benoît Elleboode, patron de l’Agence régionale de santé, sur France Bleu Gironde ce jeudi. 

1160 personnes hospitalisées 

Au 9 mars 2021, 1160 personnes étaient hospitalisées pour Covid-19 en Nouvelle-Aquitaine, dont 195 en services de réanimation ou soins intensifs (contre respectivement 1184 et 190 la semaine précédente). Les hospitalisations sont toujours en baisse alors que les admissions en réanimation sont en hausse cette dernière semaine. Parmi les patients hospitalisés, plus de 70 % des patients ont plus de 70 ans. Près d’un tiers des patients (32,1 %) sont hospitalisés en Gironde, 11,2 % en Dordogne et 10,2 % dans les Pyrénées-Atlantiques.

2881 décès avec mention de Covid-19

Au 9 mars 2021, 2881 décès avec mention de Covid-19 ont été reçus via la certification électronique des décès, soit 77 décès supplémentaires au cours de la semaine 09-2021. Parmi les 2881 patients décédés, la majorité (82 %) étaient âgés de 75 ans ou plus. La majorité (60 %) avait au moins une comorbidité connue renseignée dans le certificat de décès.

Les chiffres du coronavirus en Nouvelle-Aquitaine

Lire l’article original