24 juin 2021

Coronavirus en Nouvelle-Aquitaine : des taux d’incidence en diminution partout

‘L’épidémie de coronavirus reste à un niveau élevé” indique Santé Publique France dans son bulletin épidémiologique régional hebdomadaire en Nouvelle-Aquitaine ce vendredi 11 juin. On observe cependant des taux d’incidence en diminution dans tous les départements. Lire l’article original

Oui, les indicateurs sont en baisse mais, non, nous ne sommes pas tirés d’affaire. En résumé, c’est le message de Santé Publique France dans son bulletin épidémiologique hebdomadaire sur la pandémie de coronavirus en Nouvelle-Aquitaine ce vendredi. Le taux d’incidence régional est tout de même passé de 71 cas pour 100.000 habitants fin mai à 52,6 cas pour 100.000 habitants pour la semaine du 31 mai au 6 juin 2021 (le seuil d’alerte défini par les autorités est fixé à 50 cas pour 100.000 habitants). “L’épidémie reste à un niveau élevé” martèle Santé Publique France ce vendredi alors qu’on a entamé une nouvelle phase du déconfinement cette semaine et que le porte-parole du gouvernement évoquait des “signaux d’alerte” dans le Sud-Ouest la semaine dernière. 

Retrouvez les derniers chiffres par département (parfois plus récents que ceux présentés par Santé Publique France dans son point épidémiologique) et leur évolution dans l’infographie en fin d’article.

Plus que cinq départements au-dessus du seuil d’alerte 

Le taux d’incidence est en diminution dans tous les départements et, pour certains, il est passé sous le seuil d’alerte. Selon les relevés datant du 6 juin dernier, seuls les départements des Landes, de la Gironde, des Pyrénées-Atlantiques, de la Corrèze et des Deux-Sèvres affichaient un taux supérieur au seuil d’alerte de 50 nouveaux cas pour 100.000 habitants. Santé Publique France insiste malgré tout sur le fait que “la circulation du SARS-CoV-2 reste active dans l’ensemble de la région Nouvelle-Aquitaine.” A l’exception de la Creuse, la Charente et la Charente-Maritime, tout le monde reste aux alentours du seuil d’alerte. Le taux d’incidence varie entre 16,3 pour 100 000 hab. en Creuse et 77,9 pour 100 000 hab. dans les Landes où plusieurs dizaines de cas du variant indien ont été détectés.

Moins de patients hospitalisés avec un diagnostic de Covid-19

Dans les hôpitaux, l’occupation des lits pour Covid-19 poursuit sa baisse. Au 10 juin 2021, 653 personnes étaient hospitalisées avec un diagnostic Covid-19, dont 103 en services de soins critiques. Pour la première fois depuis le 3 janvier dernier, ce 10 juin, il n’y avait plus de patients hospitalisés en service de réanimation dans la Vienne. 

La mortalité liée au Covid-19 en recul

Au 8 juin 2021, Santé Publique France a enregistré 3.604 décès avec mention de Covid-19 via la certification électronique des décès. Parmi les patients décédés, la majorité (81%) était âgée de 75 ans ou plus, et 60% avaient au moins une comorbidité connue renseignée dans le certificat de décès. Au total, la semaine du 31 mai au 6 juin, 21 décès ont été recensés en milieu hospitalier contre 33 la semaine précédente. Parmi la totalité des décès enregistrés depuis le début de l’épidémie, 57% sont des hommes et 88% ont plus de 70 ans.

Près de trois millions de personnes vaccinées

Enfin, la région Nouvelle-Aquitaine reste l’une des mieux couvertes de France pour la vaccination contre le coronavirus assure Santé Publique France. Au 7 juin 2021, 45,9% des Néo-Aquitains ont reçu au moins une dose de vaccin et 23,7% de la population est complètement vaccinée. 

Lire l’article original