25 février 2021

Contrôle du couvre-feu dans les Landes : “on fait aussi de la pédagogie” assurent les gendarmes

Paris s’éveille à 5 heures, pour Jacques Dutronc. Mais Hossegor s’endort à 18 heures, selon les mesures gouvernementales en vigueur. Pour les gendarmes des brigades de Capbreton et de Seignosse, la mission n’est pas forcément des plus aisées. Comment, en effet, expliquer à des familles venues profiter d’un tomber de soleil dans l’océan que cet acte est désormais passible d’une amende de 135 euros ? Soit, une contravention…

Lire l’article original