9 décembre 2021

Consultation Publique sur les Chasses Traditionnelles

Fédération Départementale des Chasseurs des Landes

FDC40
Chers militants,

Le 6 août dernier, le Conseil d’État a annulé l’ensemble des arrêtés millésimés d’ouverture relatifs aux matoles, aux pantes et aux tenderies pour les saisons 2018-19, 2019-20 et 2020-21. En effet, ces décisions du CE ont été prises aux motifs :

1. que la réglementation nationale ne motivait pas suffisamment l’absence d’autre solution satisfaisante à l’emploi de chasses traditionnelles (l’élevage ou la chasse à tir) ;

2. que l’objectif de préserver une chasse traditionnelle ne pouvait justifier, à lui seul, l’absence de solution alternative satisfaisante.

La FNC a donc décidé d’engager des négociations avec le Gouvernement afin d’obtenir une réécriture de ces arrêtés sur la base des nouvelles exigences du Conseil d’État, et a ainsi produit une note inédite avec des arguments originaux visant à démontrer que :

1. la chasse à tir et les chasses traditionnelles constituent deux modes de relations bien différents au sauvage : art et manière de confectionner un piège, de préparer l’espace chassable, de s’y fondre, d’attirer puis de capturer un oiseau migrateur, connaissance des espèces, de leur biologie, de leur éthologie et de leurs migrations, etc.

2. les chasses traditionnelles représentent toutes des cultures locales : langage spécifique, confection d’outils introuvables dans le commerce, traditions gastronomiques et familiales, recherches académiques en histoire, en sociologie, etc.

A la suite de cela – et comme annoncé la semaine passée – le ministère vient de mettre en consultation ces arrêtés considérablement enrichis grâce à un travail en amont des services du ministère et de la FNC associant les fédérations concernées. Nous vous demandons aujourd’hui de vous mobiliser fortement sur chacune de ces consultations. Nous devons être nombreux à y participer : c’est un devoir de solidarité vis-à-vis de tous ceux qui pratiquent ces modes de chasses que les ONG veulent interdire.

Comment participer ?

Déposez un commentaire dont le titre est « avis favorable au projet » en indiquant dans un message simple et personnalisé que le projet respecte les conditions de dérogation de la directive européenne, que les chasses traditionnelles font partie du patrimoine culturel et n’ont aucun impact négatif sur la biodiversité. Cette démarche est à effectuer sur chacun des 4 projets d’arrêtés accessibles via les liens ci-dessous jusqu’au 6 octobre :

Projet autorisant les tenderies aux vanneaux et pluviers dans les Ardennes

Projet autorisant les tenderies aux grives dans les Ardennes

Projet autorisant les captures des alouettes au moyens de matoles dans le Sud-Ouest

Projet autorisant les captures des alouettes au moyens de pantes dans le Sud-Ouest

Merci pour votre engagement à nos côtés. L’union fait la force !

Adishatz !

Votre Fédération