13 avril 2021

Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine : 8,6 millions d’euros pour des projets landais

Le déploiement de la fibre dans les Landes est une priorité du Conseil départemental des Landes, qui poursuit l’objectif d’avoir terminé le déploiement du réseau fin 2022 . Le Conseil régional… Lire l’article original

La commission permanente du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine s’est tenue lundi 15 mars à Bordeaux. 14 dossiers landais, publics et privés, seront subventionnés

Le déploiement de la fibre dans les Landes est une priorité du Conseil départemental des Landes, qui poursuit l’objectif d’avoir terminé le déploiement du réseau fin 2022 . Le Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine vient d’apporter un nouveau soutien financier à ce projet. Les élus ont voté une participation financière complémentaire de 5 052 622 euros au Sydec, cet organisme public qui construit une partie du réseau landais.

La Région lui attribue également 8 millions d’euros, correspondant à la deuxième tranche de travaux sous la forme d’un prêt public à taux zéro pour laquelle la Région ne sollicite pas de garantie auprès du bénéficiaire, s’agissant d’un établissement public de type Syndicat mixte, dont la Région est membre.

La deuxième grosse enveloppe de subvention a été adoptée en faveur de l’entreprise DRT, rachetée il y a peu par le groupe suisse Firmenich . L’entreprise investit 100 millions d’euros dans ses sites de Nouvelle-Aquitaine, dans un plan portant sur la période 2020-2023. Afin de pouvoir satisfaire ces nouveaux développements, DRT veut augmenter ses capacités de production sur le site de Castets, et va donc construire une nouvelle unité de chimie appelée Unité IV. Le Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine accompagne ces projets de développement, qui prévoient 25 créations d’emploi, avec une aide de 2 443 316 euros. Une autre aide de 100 000 euros est votée en faveur de DRT, correspondant à la formation de 145 des 751 salariés de l’entreprise (9 484,5 heures).

Patatam à Hastingues spécialisée dans les vêtements de deuxième main va recevoir 455 000 euros pour la formation de ses nouveaux salariés (plus de 200 embauches jusqu’en juin 2021). Itchy, qui crée des jeux video à Saint-Etienne-d’Orthe, bénéficiera d’une aide de 60 000 euros.

Parmi les autres subventions votées, à noter que la commune d’Escource sera aidée pour son projet d’ombrière photovoltaïque, ainsi que celle de Lesgor pour un projet d’aménagement nature.

Lire l’article original