18 octobre 2021

” Claude Gorsky ce n’est pas le procès du racisme “, le landais et ses avocats font appel

Le landais Claude Gorsky, jugé pour tentative d’assassinat sur fond de haine raciale, est condamné à 25 ans de réclusion criminelle aux Assises des Landes. Il interjette appel de ce que son avocat qualifie de “procès pour l’exemple”. Lire l’article original

Claude Gorsky et ses avocats font appel de sa condamnation à vingt-cinq ans de réclusion criminelle ce début de semaine, tant sur la culpabilité que sur la peine. Au terme de cinq jours de procès, la cour d’assises des Landes, réunie à Mont-de-Marsan, l’avait condamné le 7 octobre dernier. En première instance, le sexagénaire a été reconnu coupable de tentative d’assassinat de son voisin Saïd El Barkaoui sur fond de haine raciale. 

L’avocat et son client dénoncent les motivations de l’arrêt de la cour, tant sur la culpabilité que sur la peine. Pour Anthony Sutter, l’un des avocats de Claude Gorsky, la peine est disproportionnée “eu égard au temps des délibérations des jurés et des juges qui ont duré que 2h30, bien trop rapide“. 

” Claude Gorsky n’a pas à servir d’exemple” 

L’avocat regrette qu’aucun élément avancé par la défense n’ait été retenu, notamment l’altération du discernement ou sur la préméditation.  “Le racisme a pris trop de place dans le procès donc on veut rétablir les choses en appel ” souligne Anthony Sutter. “Mon client n’a pas à servir d’exemple, ce n’est pas le procès du racisme” affirme-t-il. 

Les parties civiles s’étaient dites satisfaites de la peine prononcée. Une peine historique dans la lutte contre le racisme pour les associations comme le MRAP et SOS Racisme, représentées par leurs avocats. 

Lire l’article original