9 décembre 2021

Chipiron à Hossegor : une collection de vêtements 100% landais

Deux boutiques, une école de surf, des planches de surf, mais aussi des skates, des accessoires et des vêtements…La marque Chipiron c’est tout cela aujourd’hui, alors qu’au départ il s’agissait de vendre 4 casquettes. France Bleu Gascogne vous raconte l’histoire de cette entreprise landaise. Lire l’article original

Au commencement fût…l’activité de planches de surf. Damien Marly en 2010 fait dans le shape, c’est-à-dire, la fabrication de planches. Avec sa compagne Julie, ils sentent un intérêt pour cette activité et se disent qu’une marque est en train de naitre. Tous les deux décident de proposer à la vente des casquettes avec la marque Chipiron. 4 casquettes qui se vendent très vite. Ils remettent ça, avec 4 casquettes et 3 t-shirts : c’est ainsi qu’a démarré l’aventure, sans business plan. Le couple a pu également tester sa marchandise auprès des clients en s’appuyant sur des corners, des espaces dédiés dans des boutiques. Le retour a là aussi été positif au point de finir par monter leur première boutique en 2016.
« Un gros pas en avant, où on a dû investir, prendre des risques qui s’avèrent payants maintenant. » Aujourd’hui, Chipiron ce sont 2 boutiques à Hossegor, c’est également une école de surf. 

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d’intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Une marque avec un nom océanique

Le choix du nom est en rapport avec l’océan : il s’agit d’une espèce de calamar. « Chipiron, c’est parce que ça a un côté Sud-Oouest » explique Damien Marly. Mais au-delà de cette image, pour le co-créateur de la marque, c’est un terme qui donne le sourire : « Dès que l’on dit Chipiron, les gens sourient et ça c’est une ambiance détendue, avec un côté festif qui me plaît beaucoup ».

La Chronique Eco sur France Bleu Gascogne, c’est du lundi au vendredi à 7h15

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d’intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Lire l’article original