15 avril 2021

Cap Ferret : en 1950, le crash d’un hydravion Latécoère fait douze morts

Il fait grand beau, ce mardi 28 mars 1950, en fin d’après-midi, même si les promeneurs sont encore rares sur les plages du bassin d’Arcachon. Soudain, vers 17 h 30, l’hydravion Laté-631 n°3, i… Lire l’article original

Il fait grand beau, ce mardi 28 mars 1950, en fin d’après-midi, même si les promeneurs sont encore rares sur les plages du bassin d’Arcachon. Soudain, vers 17 h 30, l’hydravion Laté-631 n°3, immatriculé F-BANU explose en vol à 2 km au large du Cap Ferret et s’abîme dans les flots. À son bord de l’appareil géant parti de Biscarrosse, douze passagers, tous appartenant à des services techniques aéronautiques. La catastrophe qui fait la une de « Sud Ouest » le 29 mars, ne laisse aucun rescapé.

>Retrouvez toutes nos archives sur le Laté-631 dans notre moteur de recherche

Un témoin privilégié

Titre
29 mars 1950.

Crédit photo : Archives Sud Ouest

« L’avion se retourne sur le dos et s’écrase dans les flots dans une immense gerbe d’eau ».

Un journaliste de « Sud Ouest », Daniel Polastron, se trouvait à ce moment-là en compagnie de deux autres journalistes parisiens sur la plage entre le Cap Ferret et La Vigne. Encore sous le coup de l’émotion, ce témoin privilégié…

Lire l’article original