27 septembre 2021

Biscarrosse : une enquête ouverte après la découverte d’un corps devant un fast-food

Deux salariés du McDonald’s de Biscarrosse ont fait la terrible découverte. Il est environ 3 heures du matin, ce mercredi 1er septembre, quand ils trouvent un corps, celui de leur collègue de travail…. Lire l’article original

Un jeune Biscarrossais de 22 ans, souffrant visiblement de dépression chronique, s’est suicidé devant le McDonald’s de Biscarrosse. Une cellule psychologique a été ouverte

Deux salariés du McDonald’s de Biscarrosse ont fait la terrible découverte. Il est environ 3 heures du matin, ce mercredi 1er septembre, quand ils trouvent un corps, celui de leur collègue de travail. Le salarié de 22 ans est pendu à l’extérieur, au niveau du drive de l’établissement.

Malgré l’intervention rapide des pompiers, le médecin n’a pu que constater le décès de ce jeune Biscarrossais. Les gendarmes de la brigade de Biscarrosse se sont également rendus sur les lieux.

Un examen de corps

« Une enquête a été ouverte, confirme le parquet de Mont-de-Marsan. D’après les investigations menées sur place, il s’agit bien d’un suicide. » Un examen de corps doit être réalisé dans les prochains jours, comme le veut la procédure.

Dans la journée, les enquêteurs ont mené une série d’auditions pour recueillir les témoignages et tenter de cerner les circonstances de ce passage à l’acte.

« Une vive douleur »

Selon nos informations, ce Biscarrossais souffrait de dépression chronique. Il était d’ailleurs en arrêt maladie depuis quelques semaines lors de son passage à l’acte. Il devait réintégrer les équipes du fast-food dans les prochains jours. Ses employeurs étaient dans l’attente de son test PCR.

« La direction et toutes les équipes du restaurant de Biscarrosse tiennent à exprimer leur vive douleur et apportent tout leur soutien à sa famille et à ses proches après ce drame », indiquent les responsables locaux de McDonald’s.

Une cellule psychologique de soutien a été mise en place « pour aider les équipes du fast-food à faire face à ce tragique événement. Par respect pour son entourage, le restaurant de Biscarrosse ne fera aucun autre commentaire. » Une cinquantaine de salariés travaillent sur ce site biscarrossais.

Lire l’article original