11 avril 2021

Basket-ball : la Fédération siffle la fin des championnats amateurs

La Fédération Française de basket-ball a pris son temps mais a enfin tranché. La crise sanitaire continuant de lourdement toucher le pays, le bureau fédéral réuni à Paris le 19 mars, “a acté l… Lire l’article original

Arrêtée depuis fin octobre, la saison 2020-2021 ne reprendra pas pour les divisions amateurs. Cette décision est assortie d’un plan massif d’aides à destination des clubs.

La Fédération Française de basket-ball a pris son temps mais a enfin tranché. La crise sanitaire continuant de lourdement toucher le pays, le bureau fédéral réuni à Paris le 19 mars, “a acté l’arrêt définitif de toutes les compétitions fédérales (nationales, régionales et départementales”, a-t-elle indiqué dans un communiqué, à l’exception de quelques championnats ultra-marins et de la Ligue Féminine, la Ligue Féminine 2 et la Nationale Masculine 1.

Des échanges auront lieu très prochainement pour finaliser la saison de ces divisions professionnelles, conformément aux dispositions réglementaires votées le 11 décembre 2020.En conséquence, la saison ne donnera lieu à aucune montée ni aucune descente.

Vers des compétitions “alternatives” ?

“Cette décision, terriblement frustrante, n’a pas été facile à prendre. Certains ont pensé que la FFBB souhaitait faire jouer « coûte que coûte ». Ce n’est pas ce principe qui nous a animés, mais celui de tenter jusqu’au dernier moment, de permettre aux 57 000 équipes engagées et à des milliers de joueuses et de joueurs de réaliser des matches officiels cette saison, dans le cadre de leur championnat. Malgré une fin de saison repoussée à fin juin, cette perspective n’est plus atteignable aujourd’hui”, a déclaré Jean-Pierre Siutat, la président de la FFBB.

Sur le meme sujet

Ce dernier a également annoncé un plan massif de 12 millions d’euros d’aides à destination directe des clubs. Le communiqué stipule par ailleurs que “dans l’optique d’une autorisation de reprise de la pratique dans les semaines qui viennent, la Fédération laissera les ligues, avec le soutien des comités, proposer des compétitions alternatives afin d’offrir la possibilité à nos licencié.es de disputer des rencontres compétitives d’ici la fin de la saison.”

Lire l’article original