24 juin 2021

Basket-Ball : Dax-Gamarde retrouve le sourire contre des Bordelais partis de trop loin

Puisqu’il faut bien trouver un peu d’enjeu dans cette saison sans frissons, relevons que le DGB a offert ce mercredi un joli cadeau d’anniversaire à son coach, Denis Mettay.Dans une semaine qui les vo… Lire l’article original

Auteur d’un départ en trombe, le DGB a encore faibli après la pause, mais a trouvé les ressources pour renouer avec la victoire contre les JSA Bordeaux (76-68)

Puisqu’il faut bien trouver un peu d’enjeu dans cette saison sans frissons, relevons que le DGB a offert ce mercredi un joli cadeau d’anniversaire à son coach, Denis Mettay.

Dans une semaine qui les voit enchaîner les matchs au rythme NBA, les Dégébistes ont débuté par un hommage à Stephen Curry : trois tirs primés en une grosse minute. De quoi creuser un écart, maintenu tout au long d’un premier quart marqué par la grosse activité de Zouzoua, et côté spectacle, le superbe alley-oop conclu par Awich (24-16,10e).

Les JSA cherchent des solutions, sous l’impulsion de Meyniel, mais en trouvent peu. La menace Mackay est bien contenue, et les tirs derrière l’arc ne rentrent pas. D’Almeida, lui, est chaud, et fait gonfler la note à +14 (33-29).

La suite est plus brouillonne, les Bordelais se rapprochent (40-33), mais le DGB reprend le large juste avant la pause, porté par la réussite d’un Mansare impeccable (14 points au total).

Zouzoua blessé

Les fantômes du come-back gagnant de La Rochelle, lundi, ressurgissent à la reprise. Les JSA attaquent par un 8-0 avant que Mansare n’éteigne un peu l’incendie (51-41). L’intensité monte de plusieurs crans. Ce sont les visiteurs, à l’adresse retrouvée, qui en profitent (53-49, 28e), au cœur d’une défense rouge en souffrance. Sous la menace, le DGB se reprend à temps, grâce au réveil de Benhamed, et reprend de l’air avant le quart décisif (63-51).

Les JSA scorent en premier, mais Benhamed, encore lui, inscrit un triple qui fait du bien aux têtes landaises (66-53, 33e). Pour leur dernier match de la saison, les Bordelais s’accrochent, Van Ousem flambe (20 points), alors que le DGB ne peut pas compter sur un Awich discret et bien maîtrisé. L’écart tombe à +8, mais un 2+1 de Zouzoua à deux minutes de la fin scelle le sort de la partie.

Le DGB s’impose et se rapproche de son objectif de dix succès cette saison. Il en manque un, qui sera possible vendredi contre Tours. Possible, mais difficile, car l’effectif landais, déjà décimé, a perdu ce mercredi Zouzoua, sorti en boitant (cheville) dans les derniers instants.

Lire l’article original