12 avril 2021

Barcelonne-du-Gers : l’école rouvre ce lundi, les 27 tests salivaires positifs sont finalement… négatifs

Que s’est il passé en fin de semaine à Barcelonne-du-Gers ? Suite à des tests salivaires à l’école élémentaire, 27 cas de Covid-19 ont été détectés. Tout le groupe scolaire fermé. Mais, la classe reprend ce lundi, car les tests PCR réalisés pour confirmer les résultats sont tous négatifs. Lire l’article original

La classe reprend bien ce lundi matin à Barcelonne-du-Gers. L’école ouvrira, comme d’habitude, à 7h30. Un revirement de situation dans le week-end, après la découverte vendredi matin de 27 cas de Covid-19 à l’école élémentaire. La veille, jeudi, des tests salivaires ont été pratiqués auprès des enfants et du personnel. En apprenant les résultats vendredi matin, la préfecture du Gers, en concertation avec l’ARS Occitanie et les services de l’Education Nationale, décide de fermer pour une semaine tout le groupe scolaire Jean Jaurès, “considérant que la dite école élémentaire et l’école maternelle communale sont situées sur le même site.”

Tout le monde est renvoyé à la maison, “environ 140 enfants, une dizaine d’adultes” selon Philippe Brèthes, président de la communauté de communes d’Aire sur l’Adour, qui a la compétence éducation sur 12 landaises et 10 communes gersoises, dont Barcelonne-du-Gers. Les parents doivent eux aussi rester à l’isolement. 

Comme le veut la procédure, des tests PCR sont alors pratiqués pour confirmer les résultats des tests salivaires et là… tous reviennent négatifs. L’école peut donc reprendre ce lundi matin à Barcelonne-du-Gers. 

La première réaction de Philippe Brèthes est d’abord d’être rassuré qu’il n’y ait finalement aucun cas positif, mais l’élu est un peu en colère, “quand on voit ce résultat ça voudrait dire qu’on ne respecte aucun protocole dans les écoles, or nous respectons le port du masque, l’hygiène avec le lavage des mains, la distanciation, le non brassage des élèves. Tous les protocoles sanitaires qui nous sont imposés par l’Education Nationale sont respectés. Et puis, avec la situation sanitaire que traverse notre pays, avant d’annoncer un cluster aussi important dans une école, il me semble que la prudence voudrait d’avoir complètement vérifié et être certain des résultats qui sont annoncés. Là, pour moi, ça n’a pas été le cas. Nous, en tant qu’élus nous nous devons de diffuser les informations tel qu’elles nous sont données, au moment où elles nous sont données.”

Philippe Brèthes, par ailleurs, maire d’Eugénie-les-Bains, s’attend à ce que des parents refusent de remettre leur enfant à l’école ce lundi, “il peut y avoir une certains réticence, je peux le comprendre et je comprends aussi leur mécontentement”.

Contactée par France Bleu Gascogne ce dimanche, l’Agence Régionale de Santé d’Occitanie parle d’une erreur du laboratoire qui a réalisé les tests salivaires et renvoie vers ce laboratoire d’Aire-sur-l’Adour, dont nous n’avons pour l’instant reçu aucune communication. 

Lire l’article original