27 septembre 2021

Baïnes : niveau d’alerte maximale sur les plages de Nouvelle-Aquitaine

La préfecture de Charente-Maritime a déclenché ce mardi 7 septembre le niveau d’alerte maximale aux risques de baïnes : des courants violents qui emportent les baigneurs vers le large. La baignade est par conséquent déconseillée en Charente-Maritime, mais également en Gironde et dans les Landes. Lire l’article original

Mieux vaut ne pas vous baigner aujourd’hui si vous profitez des plages de Charente-Maritime, mais aussi de Gironde ou des Landes. La préfecture de Charente-Maritime place le département en alerte maximale aux risques de baïnes. Appel à la prudence également lancé par la préfecture de la Nouvelle-Aquitaine et de la Gironde.  

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d’intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Selon les autorités, ce phénomène sera particulièrement actif au cours des prochaines heures. La baignade est très fortement déconseillée jusqu’à ce soir, mardi 7 septembre.

Plusieurs accidents mortels cet été

Ces courants, particulièrement violents, ont déjà été observés à plusieurs reprises en Charente-Maritime. Cet été encore, ils sont responsables de plusieurs accidents mortels.

Les bons réflexes en cas de baïnes

Les baïnes sont des trous d’eau créés par le mouvement des marées. Elles vous aspirent vers le fond de l’eau sans que vous ne puissiez rien y faire. Si vous êtes pris dans ces courants, il ne faut pas bouger et attendre qu’ils finissent par se calmer

Les baigneurs qui tentent de s’en sortir finissent par s’épuiser et se noyer. Le mieux est de faire la planche sur le dos et de rester calme. Il faut également, dans la mesure du possible, essayer d’alerter les personnes présentes sur la plage afin qu’elles contactent les secours.

Lire l’article original