12 mai 2021

Attaque de la mosquée de Bayonne : ordonnance de non-lieu signée par la juge d’instruction

L’affaire de l’attaque de la mosquée de Bayonne définitivement close par la justice. La juge d’instruction de la cour d’appel de Pau a signé l’ordonnance de non-lieu ce mardi. L’auteur des faits, Claude Sinké, est mort en détention en février 2020, entraînant la fin des poursuites. Lire l’article original

Il ne manquait que la signature de la juge d’instruction de la cour d’appel de Pau. C’est fait depuis ce mardi 27 avril 2021. L’affaire judiciaire de l’attaque de la mosquée de Bayonne, le 28 octobre 2019, est définitivement close. La vice-présidente de la cour d’appel de Pau, en charge de l’instruction, Viridiana Chardon a signé l’ordonnance de non-lieu, faisant suite au réquisitoire définitif de non-lieu du procureur de la République de Bayonne en mars dernier.

Décédé avant son procès

Les faits remontent à octobre 2019, lorsque Claude Sinké, retraité landais de 84 ans s’attaquait avec une arme à feu à deux fidèles qui avaient été gravement blessés. Poursuivi pour “tentatives d’assassinat”, Claude Sinké est décédé en détention à la suite d’un infarctus, avant qu’il ne soit jugé devant la cour d’assises.

Lire l’article original