12 avril 2021

Assassinat d’Yzosse (40) : la jeune fille incarcérée reste en détention, son avocat se pourvoit en cassation

L’ex-compagne de Victor Faget, assassiné dans la nuit du 1er au 2 février 2020 à Yzosse , dans les Landes, reste pour l’heure en détention, a-t-on appris ce vendredi 5 mars à la mi-journée. Mi… Lire l’article original

La chambre de l’instruction de Pau a rejeté la demande de mise en liberté de son avocat, qui se pourvoit en cassation.

L’ex-compagne de Victor Faget, assassiné dans la nuit du 1er au 2 février 2020 à Yzosse , dans les Landes, reste pour l’heure en détention, a-t-on appris ce vendredi 5 mars à la mi-journée. Mise en examen pour complicité d’assassinat dans ce dossier, elle avait été placée sous-contrôle judiciaire depuis les faits, jusqu’au 29 février dernier, date à laquelle le Juge des libertés et de la détention avait décidé de son incarcération, au regard de “nouveaux éléments”, à savoir une nouvelle expertise concernant des messages effacés, échangés entre les différents protagonistes de l’affaire peu avant le drame, sur leurs téléphones portables.

Sur le meme sujet

Maitre Dupin, l’avocat de la jeune fille, avait fait appel de cette décision auprès de la chambre de l’instruction de Pau, soulevant notamment une exception de nullité pour “non-respect du contradictoire” devant le Juge des libertés et de la détention.

Sur le meme sujet

Cet appel ayant été rejeté, il a annoncé se pourvoir en cassation, alors que l’assassin présumé de Victor Faget est en détention depuis plus d’un an et qu’un troisième jeune, lui aussi d’Orthez (Pyrénées-Atlantiques) et mineur au moment des faits, a été mis en examen fin février.

Sur le meme sujet

Lire l’article original