24 septembre 2021

614 000 euros surfacturés aux CPAM de Bayonne, Pau et Mont-de-Marsan par trois chirurgiens

Fin décembre 2019, c’est une plainte contre X qu’ont déposée les Caisses primaires d’assurance maladie (CPAM) de Bayonne, Mont-de-Marsan et Pau. Dans leur viseur, des chirurgiens spécialisés dans les … Lire l’article original

Entre août 2016 et février 2019, trois praticiens exerçant à la clinique Belharra se seraient fait régler des actes fictifs par l’assurance maladie

Fin décembre 2019, c’est une plainte contre X qu’ont déposée les Caisses primaires d’assurance maladie (CPAM) de Bayonne, Mont-de-Marsan et Pau. Dans leur viseur, des chirurgiens spécialisés dans les opérations thoraciques dont l’activité présentait « des anomalies » par rapport à celle de leurs confrères. Comme l’a révélé France Bleu Pays basque, une information judiciaire a été ouverte par le Parquet de Bayonne dans la foulée des contrôles effectués par les agents de la CPAM.

86 patients auditionnés

Ces derniers ont auditionné 86 patients ayant pour point commun d’avoir eu le thorax opéré à la clinique Belharra à Bayonne entre août 2016 et février 2019. Selon leurs témoignages, des actes facturés par les praticiens n’auraient tout simplement pas été réalisés pendant les séjours hospitaliers. Le préjudice s’établirait au total à 614 000 euros : 416 000 pour la CPAM des Landes, 190 000 pour celle de Bayonne et 8 000 pour Pau. La police judiciaire de Bayonne a pris le relais des investigations. Propriétaire de la clinique, le groupe Ramsay Santé ne communiquera pas « dans la mesure où les trois chirurgiens soupçonnés sont des professionnels de santé libéraux qui rapportent directement à la Sécurité Sociale ».

Sur le meme sujet

Lire l’article original