23 juin 2021

50 teufeurs organisent une rave party au beau milieu de la forêt entre Gironde et Landes

C’est au petit matin, vers 8 heures, dimanche 6 juin, que les gendarmes sont alertés. Des voisins ont entendu le son d’une rave party toute la nuit. Une quinzaine de militaires est mobilisée pour tent… Lire l’article original

Dans la nuit de samedi 5 au dimanche 6 juin, une cinquantaine de personnes s’est réunie pour faire la fête à Argelouse. Ils repartent avec, en moyenne, deux amendes chacun

C’est au petit matin, vers 8 heures, dimanche 6 juin, que les gendarmes sont alertés. Des voisins ont entendu le son d’une rave party toute la nuit. Une quinzaine de militaires est mobilisée pour tenter de trouver les teufeurs.

Un chasseur finira par leur indiquer l’endroit. Il s’agit d’un champ situé au beau milieu de la forêt landaise, à 200 mètres de la Gironde. D’ailleurs, les quelque 50 teufeurs découverts sur place, vers 10 heures, sont majoritairement originaires du 33.

Sur place, les individus, qui ont organisé cette fête clandestine sur un terrain public grâce au bouche-à-oreille, se justifient comme ils peuvent : « On avait besoin de souffler. On n’a pas fait la fête depuis plus d’un an et demi. » L’un d’eux montre les panneaux avec inscrits « masque obligatoire » et les extincteurs présents sur le site.

La cinquantaine de jeunes est verbalisée pour rassemblement illégal. Outre le couvre-feu, ils n’ont pas tenu compte de la vigilance feux de forêt, ni de l’interdiction de circulation de véhicule dans cette zone forestière. Les conducteurs repartent avec deux amendes à 135 euros.

Une centaine de contraventions

Trouvant un équilibre entre répression et prévention, les militaires ont distribué des éthylotests pour que les teufeurs ne prennent pas la route alcoolisés. Des proches ont pu venir en chercher certains. Consigne est passée de quitter les lieux avant le couvre-feu.

Dimanche soir, vers 21 heures, un dispositif a été mis en place sur les axes principaux pour vérifier que tout soit respecté. Si dans l’ensemble, les jeunes ont écouté les recommandations, certains récalcitrants, une vingtaine, étaient encore sur place. Ils ont donc reçu une autre amende de 135 euros. En tout, une centaine de contraventions a été dressée à l’encontre des teufeurs.

Une procédure supplémentaire a été lancée à l’encontre de deux conducteurs, positifs aux stupéfiants. Ils écopent d’une suspension de permis. L’organisateur fait l’objet d’un procès-verbal de renseignement judiciaire pour cet événement.

Lire l’article original